forêt

la forêt de Bellebranche

En Mayenne, on a la chance de pouvoir faire de jolies balades en forêt avec les enfants.
En famille, on ouvre nos cinq sens et on profite de l'odeur du sous-bois, de la lumière qui transperce les feuilles, des sons des brindilles qui craquent sous nos pieds et des oiseaux qui chantent. Et on peut même observer des insectes !

Paragraphes

En famille, direction la forêt de Bellebranche dans le Sud Mayenne

forêt

La forêt de Bellebranche à St Brice est une forêt domaniale de 140 ha, située sur la commune de St-Brice.

Ouverte au public (sauf les jours de chasse), elle accueille toujours beaucoup de promeneurs.
Chênes, hêtres, charmes, merisiers, houx...mêlent leurs couleurs au fil des saisons, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

L'étang de Curécy faisait partie  d'un ensemble de 7 étangs appartenant à l'abbaye de Bellebranche.  Aujourd'hui, c'est une pièce d'eau très appréciée des oiseaux migrateurs. Sur sa rive est aménagé un petit observatoire (très prisé des ornithologues) accessible gratuitement toute l'année. En 2023 l' étang à été totalement vidé pour son entretien.


Description

Un sentier accessible aux familles avec des petits marcheurs est balisé. Le circuit n°15 "Le tour de Bellbranche", fait 5,50 km, soit une balade d'environ 1h30.

>> Départ depuis le parking. Emprunter le chemin (petit sente) dont le départ se trouve à gauche de l'abri en bois. Départ commun avec le circuit de l'Abbaye, mais suivre le fléchage "le tour de Bellbranche".

Circuit proposé par l'office de tourisme de Meslay-Grez et Cirkwi, la plateforme de partage d'activités touristiques qui fait voyager.

forêt

 LES AGETS 

 A la recherche d’éléments en terre cuite et des rares vestiges des ateliers de tuileries et briqueteries. Parmi ceux-ci, les points forts ont été une maison au carrefour de la D28 et de la route menant à St Brice et, plus bas en direction de Grez-en-Bouère, un four de briqueterie.

les Agets (1)Initialement construite pour le directeur de l’usine, cette vaste maison est devenue hôtel avant de redevenir habitation. Elle est entièrement construite en grosses briques (32x15x15 cm) et ornée de corniches génoises ainsi que de nombreux décors d’une grande finesse.

manoir

MANOIR LE PRESSOIR - ST BRICE (53)

logis du Pressoir. Cet ensemble mentionné en 1465 a été très modifié aux 17 et 18e.

Bichot Menuiserie a entièrement restauré ce joli manoir il y a quelques années. Sur la façade XVIIIème siècle, les fenêtres mouton et gueule de loup cintre surbaissé ont été restituées ainsi qu’une porte-fenêtre avec imposte surbaissée. Sur la façade datant du XVIIème siècle, des châssis à meneau bois ont été fabriqués et posés par nos compagnons menuisier.

Enfin pour l’ancienne porcherie, des portes à lames et une porte de grange avec portillon ont été également fabriquées à l’atelier et posées sur site

église

L'EGLISE

L'église de Saint-Brice, dans la Mayenne, en région Pays de la Loire, est rattachée à la paroisse Sainte Bernadette de Bellebranche, du doyenné du Pays du Maine angevin et de la Mayenne angevine, dans le diocèse de Laval.

LE CHATEAU DE SAINT BRICE

Le Château de Saint-Brice est un château bâti à Saint Brice, en Mayenne, en région Pays-de-la-Loire, en France. Ses vestiges sont visibles à 200 mètres du bourg de Saint-Brice, sur le bord de la Taude, au point de rencontre de ce cours d'eau avec le chemin conduisant à Saint-Loup. Il s'agissait d'une construction militaire élevée sur l'emplacement du donjon détruit en 1173 par Maurice II de Craon, qui soutenait contre les seigneurs d'Anjou et du Maine du parti français la cause de son suzerain Henri II d'Angleterre. Le château de Sablé, à la prise duquel les moines de l'Abbaye de Bellebranche perdirent les effets précieux et les approvisionnements qu'ils y avaient déposés, et le château de Saint-Brice dont le voisinage les rendait continuellement victimes des déprédations de la garnison, tombèrent, au pouvoir des Anglais, le premier à une date inconnue, le second, en 1358. Bertrand du Guesclin les avait reconquis lui-même, vers la fin de 1361. Il ne reste que des vestiges du Château de Saint-Brice qui fut détruit pendant la Guerre de Cent Ans.